Quand consulter ?

Pour les adultes : 

  • Lorsqu’il existe une situation de mal-aise, que quelque chose dans votre vie se répète et engendre de la souffrance (affectivement, professionnellement) et que vous avez envie que ça change.

  • Lorsque vous avez vécu un traumatisme et que vous n’arrivez pas à reprendre une vie « normale ».  

  • Lorsque que vous avez besoin d’être accompagné dans un travail de deuil (décès, annonce et acceptation d’un handicap ou d’une  maladie pour soi ou un proche,  de la vieillesse …).

  • Lorsque vous vous sentez déprimé suite à un événement que vous pouvez identifier : une séparation, une perte de votre travail ou au contraire « trop » de travail, quelque chose qui marque une rupture dans votre vie.  Vous pouvez aussi ne   pas associer votre dépression à un événement particulier, vous cherchez la raison sans la trouver.

  • Lorsque vous vous sentez débordé(e), et n'arrivez plus à gérer vos émotions, le stress.

  • Lorsque vous êtes enceinte et que vous vivez cette grossesse avec beaucoup d’inquiétude et que vous vous posez beaucoup de questions ou après la naissance lorsque vous ne vous sentez pas du tout épanoui(e) en tant que mère ou en tant que père et que le lien avec votre enfant est compliqué à instaurer ou à maintenir.

  • Lorsque vous êtes suivi(e) en psychiatrie et souhaitez en complémentarité un lieu où on puisse vous écouter.

 

Pour les adolescents  :

  • Lorsqu’il existe un mal-être qui persiste, quelque chose qui vous inquiète dans son comportement qui a soudainement changé : un isolement social, des addictions, des troubles alimentaires, une dépendance aux jeux vidéos qui deviennent envahissants, des problèmes scolaires, lorsque vous avez perdu le dialogue avec lui.

 

  • Lorsque vous, adolescents,, vous vous sentez malheureux même si vous affirmez le contraire, incompris par les adultes, que vous vous sentez seul et inquiet par rapport à votre avenir et à l’accès à la vie adulte (sentimentale et professionnelle), que vous soyez dans des relations conflictuelles ou au contraire isolé… en fait que vous ne vous sentez pas bien tout simplement.

Pour les enfants :

 

  • Lorsque votre enfant a des problèmes scolaires qui peuvent être parfois associés à des problèmes de comportement : agitation, difficultés de concentration, intolérance à la frustration ou problèmes relationnels, inhibition, manque de confiance en soi...

  • Lorsque votre enfant rencontre des difficultés au sein de votre famille : jalousie, agressivité, conflits au sein de la fratrie, angoisse de séparation, séparation familiale, troubles du sommeil, énurésie, colères massives…

  • Lorsque tu veux « parler à quelqu’un » qui pourra t'écouter autrement, jouer et dessiner pour que les choses aillent mieux, avoir un espace qui sera rien que pour toi.